Affaire du siècle: l'Etat "responsable" de manquements dans la lutte contre le réchauffement


L'Etat a été jugé mercredi "responsable" de manquements dans la lutte contre le réchauffement climatique, décision "historique" pour les ONG qui attaquaient la France pour son inaction, soutenues par une pétition de plus de 2,3 millions de citoyens.

Groupées sous la bannière "l'Affaire du siècle" (Notre Affaire à tous, Greenpeace France, Fondation Nicolas Hulot et Oxfam France), les quatre ONG avaient saisi le tribunal en mars 2019. Les juges se sont ainsi placés dans les pas du Conseil d'Etat qui avait dénoncé en novembre l'échec de la France à respecter ses propres objectifs de lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, fixés dans la "stratégie nationale bas carbone".


Dans cette première décision retentissante pour les défenseur