Analyse : Qu’est-ce que la “légèreté de l’être” de Milan Kundera ?




Milan Kundera (1929- ) est un écrivain tchèque naturalisé français en 1981. Il fait partie des réformateurs tchèques qui, en 1968, ont cru pouvoir réformer le communisme de l’intérieur. Dans son oeuvre phare “L’insoutenable légèreté de l’être” (1982), Kundera s’intéresse à la dualité pesanteur/légèreté de la condition humaine. L’enjeu : la question de la liberté de l’Homme.


Cette dualité reprend l’analyse du philosophe grec Parménide qui défend l’idée selon laquelle l’univers serait divisé en paires d’entités opposées : lumière/obscurité, être/néant, pesanteur/légèreté; et que chaque paire serait composée d’un élément positif et d’un élément négatif. Pour Parménide, la légèreté est positive tandis que la pesanteur est négative. Au contraire, Kundera soutient que cette opposition n’a pas lieu d’être dans la mesure où pesanteur et légèreté peuvent indifféremment avoir des impacts aussi négatifs que positifs pour l’être humain.


Cette ambivalence se reflète à travers l’évolution des personnages de “L’insoutenable légèreté de l’être”. Tomas, personnage indécis, libertin, qui évite les liaisons durables, expérimente dans un premier temps l’aspect positif de la légèreté : il fait ce qu’il souhaite. A ce stade, Kundera considère que “l’être humain devient plus léger que l’air, (...) qu’il n’est plus qu’à demi-réel et que ses mouvements sont aussi libres qu’insignifiants”. Cependant, la délectation de “la douce légèreté de l’être” se paie d’un prix non moins significatif : celui du poids de l’insoutenable légèreté de l’être. Ce poids est incarné par le personnage de Sabine qui réalise progressivement l’absurdité de la quête de légèreté absolue qu’elle menait jusqu’alors (quête qui, par ailleurs, est un trait marquant de la modernité pour Kundera).


Cette ambivalence est primordiale dans la philosophie de Kundera puisque pour le romancier c’est l'ambiguïté de la légèreté qui fonde la liberté de l’Homme.

: Quelle est votre opinion?

Auteur: Hugo V.

Rédacteur en chef: Marine PVN


486 views