Art: qui est Yue Minjun ?


“HAHAHAHA”. Voilà le sujet de prédilection de l’artiste contemporain Yue Minjun, peignant inlassablement des rictus aussi démentiels que forcés. Né en 1962, c’est l’un des artistes chinois le plus en vogue sur la scène internationale. Néanmoins, ces rires n’enjoignent aucunement à la légèreté. Ce sont, malgré les apparences,des rires, des sourires, et des ricanements politiques. L’artiste entreprend sa carrière en 1989, en Chine, au beau milieu de la révolte étudiante écrasée par le régime communiste. Il voit les opposants du régime arrêtés, emprisonnés, massacrés. Dès lors, il dénonce les exactions du régime par des rires désespérés, gorgés de folie et de démence, face aux atrocités commises. Ces ricanements sont forcés, dus au matraquage communiste contraignant le peuple à un épanouissement faux et superficiel, comme illustré dans “On the Rostrum of Tiananmen". C’est aussi un moyen d’esquiver la censure. Quant à la forme, Yue Minjun reprend l’iconographie maoïste, notamment dans la toile “The Sun” dans laquelle il représente le fameux soleil levant rouge sang mais y ajoute sa tête, démultipliée et au sourire dérangeant. Il représente également les ouvriers, les paysans et les soldats; personnages-clés de la propagande du Grand Timonier. Sa peinture en est visuellement presque “écoeurante”; lui-même le reconnaît: “Je ne recherche pas l’élégance, je ne fais que m’adapter à ce goût populaire”. Ainsi, Yue Minjun dans ses peintures, par une tension difficilement tenable, parvient à illustrer et dénoncer le régime communiste chinois Connaissiez-vous cette personnalité ?


3 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain