Attentats de janvier 2015: le procès suspendu au moins une semaine


Le procès des attentats de janvier 2015 est suspendu toute la semaine prochaine, deux autres accusés ayant été à leur tour testés positifs au coronavirus, a-t-on appris le matin du 2 novembre, auprès d'un avocat. Le mercredi 28 octobre, les débats avaient déjà été suspendus après un malaise d'Ali Riza Polat.Pris de vomissements, il avait été renvoyé en maison d'arrêt mais le procès avait pu reprendre dès le lendemain 29 après un premier test négatif et un avis favorable du médecin.Son état de santé a toutefois nécessité un nouveau test samedi 31 octobre, cette fois positif.Les neuf autres accusés détenus ont donc été examinés ce week-end. Cette suspension d'audience d'au moins une semaine devrait perturber le calendrier qui prévoyait la fin des plaidoiries des parties civiles, débutées jeudi 29 octobre, puis le réquisitoire des avocats généraux, initialement prévu les 4 et 5 novembre.Les avocats de la défense devaient quant à eux plaider les 6, 9, 10 et 11 novembre.Le verdict était lui attendu le vendredi 13 novembre. Pour rappel, dans ce procès historique, filmé, quatorze personnes, dont trois par défaut, sont jugées depuis le 2 septembre par la cour d'assises spéciale pour leur soutien au trio jihadiste qui a semé la terreur du 7 au 9 janvier 2015.Ces attentats contre Charlie Hebdo, des policiers et l'Hyper Cacher avaient fait 17 morts et soulevé une onde de choc internationale.



AFP

0 views