Aujourd’hui, tous fonctionnaires ? Usages et représentations de l’homme au cœur des sociétés


En produisant des instruments, l’homme gagne en aisance matérielle, mais il se laisse aussi imprégner par les outils qui façonnent son rapport au monde. Dans un jeu d’influence réciproque, il peut à la fois revêtir le rôle de sujet, mais devient aussi partie intégrante des dispositifs qu’il crée : le geste permet à l’outil d’exister; et en retour, l’outil prédispose le geste à être effectué. Dans ces conditions, quelle place peut-on attribuer à l’individu dans l’univers technique ? Doit-on le considérer comme l’initiateur de l’élan créateur des objets, ou, doit-on l’envisager dans un écosystème plus large où il devient un élément d’articulation nécessaire au bon fonctionnement de son environnement technique ?


Henri Bergson définit l’intelligence comme la capacité de fabriquer des « outils à faire des outils » et d’en varier indéfiniment la fabrication. Cette définition souligne le degré d’autonomie de l’outil qui détient la faculté de produire une nouvelle génération d’objets techniques. Comme l’explique Marcel Mauss, « il n’y a pas de technique sans transmission, s’il n’y a pas de tradition » : les procédés de production cristallisent des savoirs-faire et des usages qui conditionnent les manières de vivre ensemble.


Pour Stéphane Vial, « nul ne peut échapper à la nécessité de ne plus penser la technique en termes d’objets séparés des sujets. Notre être dans le monde est lui-même un fait techniquement produit et notre faculté de percevoir dépend des appareils du système technique dans lequel nous vivons ». Vilém Flusser va plus loin : en plus d’affirmer que notre essence humaine dépend d’une « phénoménologie de l’interobjectivité », il affirme que nous devenons à notre tour fonctionnaires des objets techniques, « des agents ne faisant que manipuler des symboles et traitant toute chose ou personne comme une entité objectivable, calculable ». Pour sortir de ce déterminisme, Flusser nous invite à détourner l’usage des dispositifs pour regagner une part de notre libre arbitre.


Quelle est votre opinion?


12 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain