Avant la rencontre des syndicats avec Macron, un nouveau policier grièvement blessé


Un policier a été gravement blessé après avoir été renversé par une voiture lors d'un contrôle dans la nuit de mardi 13 à mercredi 14 dans l'Essonne, nouvel incident d'une série de violences visant les forces de l'ordre à la veille d'une rencontre des syndicats avec Emmanuel Macron.


Les faits se sont produits vers 1H30 à Savigny-sur-Orge. Un équipage de la Brigade anti-criminalité (BAC) s'est approché pour contrôler la voiture. Mais le conducteur a redémarré et renversé le fonctionnaire. Le brigadier, âgé de 40 ans, a été hospitalisé et souffre d'une fracture à la jambe et d'un traumatisme crânien. Le conducteur, qui a été identifié par les policiers, est en fuite.


Le syndicat a appelé à un rassemblement de soutien devant le commissariat de Juvisy à 19H30 mercredi 14. Ces faits surviennent dans un contexte de malaise policier après l'attaque aux mortiers d'artifice du commissariat de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne) le week-end dernier et l'agression par balles de deux policiers à Herblay (Val-d'Oise) la semaine dernière.


Les syndicats de police ont été réunis le 14 au soir en visioconférence par le ministre de l'Intérieur, qui leur a détaillé plusieurs mesures pour améliorer leurs conditions de travail, dont la création d'une prime de nuit pour les 22.000 policiers travaillant de nuit, et des mesures sur le déroulement de carrière. Jeudi 15, les syndicats doivent cette fois être reçus par le chef de l'Etat.


Reuters/AFP


2 views