Baptême du feu pour Chuck Schumer, le nouveau chef du Sénat américain


Entre le procès en destitution de Donald Trump, les négociations pour faire adopter le programme ambitieux de Joe Biden et le difficile partage du pouvoir avec les républicains du Sénat, Chuck Schumer fait face au plus gros défi de sa carrière en prenant les rênes de la nouvelle majorité démocrate.


Après le départ de Donald Trump de la Maison Blanche, la nouvelle vice-présidente, Kamala Harris, aura le pouvoir de départager les votes à égalité du Sénat, où siègent depuis mercredi 50 démocrates et 50 républicains. Et alors que Joe Biden appelle le Congrès à adopter au plus vite son plan titanesque de relance économique de 1.900 milliards de dollars, Chuck Schumer et Mitch McConnell négocient encore les règles qui doivent régir la nouvelle chambre haute.


Il n'est pas question en effet pour le démocrate de régner seul avec une si courte majorité. Les deux chefs doivent notamment décider comment les projets de loi et nominations pourront être approuvées dans les commissions, elles aussi divisées à égalité entre républicains et démocrates. Quant au procès en destitution de Donald Trump, qui s'ouvrira le 8 février, Chuck Schumer devra parvenir à convaincre 17 républicains tout en maintenant ses troupes unies s'il veut voir l'ex-président condamné : l’objectif apparaît comme quasi impossible.


Derrière tous ces défis, le nouveau chef de la majorité devra aussi tenter de maintenir un groupe démocrate uni, depuis le très progressiste Bernie Sanders jusqu'au plus conservateur Joe Manchin, élu de l'Etat républicain de la Virginie-Occidentale.


Reuters/AFP