Birmanie: des dizaines de milliers de manifestants contre le coup d'Etat


A Rangoun, les contestataires, quelque 100.000 selon diverses estimations, se sont réunis près de l'hôtel de ville de la capitale économique, où des policiers anti-émeutes avaient été déployés. D'autres rassemblements, avec également des foules très importantes, se sont tenues dans de nombreuses villes du pays de 54 millions d'habitants, comme à Mandalay, ou la capitale Naypyidaw.


Il s'agit des plus grosses manifestations depuis la "Révolution de safran" de 2007, au cours de laquelle des dizaines de personnes avaient été tuées par les militaires.

Certains ont tendu des roses aux policiers, d'autres brandi des pancartes: "Libérez Mother Suu", en référence à Aung San Suu Kyi, l'ex-cheffe de facto du gouvernement civil, aujourd'hui inculpée. Non loin de là, des jeunes ont agité des drapeaux aux couleurs de son parti, la Ligue nationale pour la démocratie (LND).

Les connexions internet ont été partiellement restaurées