Blanchiment de fraude fiscale: nouveau procès pour les Balkany


Le couple Balkany sera de retour devant la justice : la Cour de cassation a déclaré mercredi les anciens élus des Hauts-de-Seine définitivement coupables de blanchiment de fraude fiscale, mais a ordonné un nouveau procès uniquement sur le quantum des peines. Le 27 mai 2020, le couple Balkany avait déjà été condamné pour avoir dissimulé entre 2007 et 2014 quelque 13 millions d'euros d'avoirs au fisc.


L'arrêt de la plus haute juridiction de l'ordre judiciaire marque un rebondissement dans ce dossier à deux volets, qui a signé le bannissement politique de l'ex-maire LR de Levallois-Perret et de l'ex-première adjointe de cette commune cossue, qu'ils ont gérée pendant plus de trois décennies.


Condamnés à cinq et quatre ans d'emprisonnement, 100.000 euros d'amende chacun et 10 ans d'inéligibilité l’an dernier, Patrick et Isabelle Balkany avaient formé un pourvoi en cassation, sur lequel la haute juridiction s'est prononcée mercredi, après une audience le 5 mai dernier.


En cause, en particulier, deux fastueuses villas dans les Caraïbes et au Maroc, cachées par une série de sociétés offshore. En sus, la Cour a jugé que la juridiction n'avait pas suffisamment motivé sa décision pour condamner Patrick et Isabelle Balkany, ainsi que leur fils, à payer un million d'euros de dommages et intérêts à l'Etat.


Patrick et Isabelle Balkany sont "satisfaits de ce résultat, sur des moyens qui leur tenaient à coeur", a déclaré François-Henri Briard, avocat à la Cour du couple. "Le combat n'est pas terminé sur la culpabilité puisque nous allons devant la Cour européenne des droits de l'Homme", a-t-il ajouté.


Source: AFP.

1 view