Brexit : Reprise des négociations, accent sur la pêche et la concurrence


La Grande-Bretagne et l’Union européenne ont repris lundi par visioconférence les négociations sur leurs relations futures, l’accent étant toujours mis sur la répartition des quotas de pêche et les règles d’une concurrence équitable, notamment en matière d’aides publiques.


Les discussions en face à face, suspendues la semaine dernière après la découverte d’un cas de COVID-19 au sein de la délégation de l’UE, reprendront à Londres “quand il sera possible de les mener en toute sécurité”, a déclaré une source qui suit les négociations sur le Brexit.


Ces deux sujets sont les principaux obstacles à la conclusion d’un accord qui doit régir les relations commerciales entre Londres et Bruxelles à l’issue de la période de transition fixée au 31 décembre, qui a suivi la rupture formelle entre le Royaume-Uni et l’UE.


Le quotidien britannique The Sun a rapporté dans son édition du week-end que les négociateurs examinaient une clause de révision qui permettrait une renégociation de tout nouvel accord sur la pêche à compter de 2021 et ce durant plusieurs années.


Une discussion sur cette idée a été confirmée de source diplomatique proche de l’UE, mais cette troisième source a indiqué que le bloc insistait pour lier ce sujet au reste de l’accord, ce qui signifie que les droits sur la pêche ne pourront être renégociés qu’avec les autres règles.


AFP/Reuters