Cinéma: Greebook : Sur les routes du Sud


« Si je ne suis pas assez blanc, et si je ne suis pas assez noir, et si je ne suis pas assez homme, alors dis-moi, Tony, que suis-je ? ». L’histoire vraie d’une rencontre qui changea la vie de deux hommes. L’histoire d’une puissante amitié entre un Noir et un Blanc. L’histoire de deux inconnus devenus amis pour la vie. Elu Oscar du Meilleur Film 2019, Greenbook donne la réplique aux deux superbes acteurs Viggo Mortensen et Mahershala Ali, qui a remporté l’Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle.


Greebook raconte la rencontre inopinée entre deux hommes pendant la ségrégation aux Etats-Unis, en 1962. D’un côté, Tony Lip - un videur singulier d’origine italienne et résidant au Bronx - et de l’autre, le Dr Don Shirley, un célèbre virtuose du piano. Tony Lip est alors chargé d’accompagner et de conduire le Dr Don Shirley pour sa tournée de concerts. Ils ne se connaissent pas et n’ont rien en commun, hormis la route qu’il traverse chaque jour et un petit livre, le « Greenbook » leur indiquant les lieux sûrs où passer la nuit notamment pour les personnes de couleurs afin que Don Shirley soit en sécurité. A travers ce long voyage se dessinent les prémices d’une puissante amitié. Elle dépassera les préjugés raciaux de Tony et le mal être de Don Shirley. Malgré tout ce qui les séparait, les deux hommes partageront plus qu’un simple voyage. Don Shirley aide Tony à écrire à sa femme, tempère ses écarts et excès de violence, lui apprend la tolérance. Tony apprendra à aimer son prochain, à ne pas avoir peur des différences. Il en viendra même aux mains pour défendre son ami.


Greebook est une perle du cinéma qui dénonce tout en subtilité et de manière percutante le racisme et les différences. Viggo Mortensen est touchant, poignant, tandis que Mahershala Ali nous bouleverse. La dernière scène marque le message d’humanité du film lorsque Tony convie Shirley au repas de Noel en le serrant dans ses bras.


1 view