Cinéma : Le Dernier Empereur


Le Dernier Empereur est un chef-d'œuvre aux 9 oscars, signé Bernardo Bertolucci, narrant l’histoire dramatique du dernier souverain de Chine. Le film est une fresque monumentale couvrant l’arrivée sur le trône d’un enfant-roi, héritier d’un millénaire d’histoire, à la chute d’un homme usé par les manipulations des puissants et l’exercice d’un pouvoir illusoire. Le film débute dans un contraste saisissant et nostalgique entre une culture et des traditions ancestrales maintenues dans l’enceinte de la Cité Interdite, tandis que le monde extérieur est empreint de la folie des guerres et des Révolutions, dans un XXe siècle filant à toutes vitesses. Le jeune Puyi monte sur le trône à l'âge de 2 ans et reste prisonnier dans l’enceinte de la vieille cité impériale, coupé du monde extérieur, avec pour seul ami son précepteur, le dandy anglais Johnston, incarné par Peter O’Tool. Enfermé dans l’illusion d’un pouvoir ancestral, isolé des tumultes des révolutions, le souverain ne sortira de la Cité que près de 20 ans plus tard, livré aux intrigues et aux passions d’un monde qu’il ne connaît pas. Ainsi, dans des décors et des costumes somptueux, rythmé par une musique douce-amère rappelant sans-cesse le poids d’une histoire millénaire, le film dépeint avec brio un destin aux milles vies : celles d’un Empereur, d’un Prince mondain, d’un roi fantoche à la merci des Japonais et d’un jardinier oublié de tous, éclipsé par la ferveur idéologique de la Chine communiste. Le Dernier Empereur, nous entraîne entre deux mondes et dans les pas d’un homme vers une destiné à la foi, grandiose, tragique et pathétique, victime de son temps : il était Puyi, l’empereur des Dix milles ans, et le dernier Empereur de Chine.


Auteur: Raphaël Herimian


11 views