Cinéma: Marriage Story


Noah Baumbach, nous plonge dans la chronique d'un divorce. Nicole et Charlie s’aimaient passionnément, autrefois, ils avaient en commun l'amour de l'Art et l’amour pour leur fils. Vous éprouverez le temps de ce film, ce qu'ils n'ont plus en partage, ce qu’ils ont perdu.


Accrochez-vous car vous n'emprunterez pas le boulevard du mélodrame et de la souffrance racoleuse. Vous arpenterez le chemin tendre et douloureux de la séparation de deux êtres qui se sont aimés, vous dériverez sur la route des affres de la déliaison. Il y a de la justesse, de la pudeur, du désarroi, des silences à chaque détour. Vous oscillerez entre leur respect mutuel, leur tendre affection et les reproches, les regrets, l'amertume, la violence d'un lien qui se rompt. Très vite, vous vous retrouverez dans le cabinet d'un médiateur, puis sur une scène de théâtre. Ne vous y trompez pas, le drame ne se joue pas sur scène, il a cours dans la réalité ferme. Les pieds sur terre, vous partagerez les fragments de l'existence de deux êtres qui se désunissent.


L’on devine, en voyant ce couple qui n'est plus, la place qu'ils avaient l'un dans la psyché de l'autre. Les voilà tous les deux encombrés par ce vide, par cette béance, que l'autre éclaire par son absence. L'expression de la singularité devient nécessité, tel un impératif à signifier ce qu'ils n'ont plus en partage, ce qu'ils n'ont plus en commun, ce qu'ils ne sont plus. Il leur faut se départir de la part de l'autre, cette coupure est un arrachement de ce qui fut une part de soi.


La douleur, la mélancolie, la tendresse, la nostalgie, la violence y sont vécues avec une justesse bouleversante. Ce film prend place dans la lignée des rares films qui abordent avec nuance et complexité les affres de la séparation.


2 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain