Comment expliquer les différentes approches des campagnes de vaccination contre la covid en Europe ?


Le 27 décembre 2020 commençait la campagne de vaccination contre la COVID-19 en Europe suite à l’autorisation de la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen de l’usage du vaccin développé par Pfizer-BioNTech le 21 décembre. Après avoir commandé 600 millions de doses, le sérum devait être réparti rapidement selon le nombre d’habitant dans chaque pays.


On remarque pourtant depuis le 27 décembre une vitesse d’administration des vaccins différente selon les pays. Le 7 février, l’Allemagne ayant commencé le 26 décembre recensait 3,28 millions de personnes vaccinées tandis que la France en comptait 2,12 millions. Les Pays-Bas, dont la campagne a débuté le 6 janvier, comptabilisent 414 858 personnes vaccinées.


Ces divergences s’expliquent par les politiques variées abordées par les gouvernements européens. Si en Allemagne, en Italie et en France la priorité est de vacciner les pensionnaires d’EHPAD et les soignants, la France se concentre sur le consentement des patients à recevoir le vaccin comme le rappelle Alain Fischer, coordinateur de la stratégie vaccinale de l'État.


S’ajoute à ces politiques le retard de livraison des doses pour cause de capacités de production insuffisantes de l’entreprise Pfizer située en Belgique. Les inquiétudes face au virus sont aussi un facteur de recul des vaccinations: les personnels soignants en Allemagne craignent les effets secondaires du vaccin tandis qu’une étude Ipsos publiée le 4 janvier montre que 40 % des français seraient prêts à se faire vacciner.


Mais les français sont plus nombreux à vouloir se faire vacciner selon un sondage Odoxa-Backbone car 56 % d’entre eux étaient favorables aux vaccins le 14 janvier. En Allemagne, les réticences du personnel soignant au vaccin sont discutées durant des réunions quotidiennes dans les hôpitaux. Néanmoins, le retard hétérogène en Europe du vaccin Oxford-Zeneca relance le débat de l’accès privilégié au vaccin.


Auteur: Lena Loyaté

Rédacteur en chef: William Ft