Comment l’UE tente-t-elle de faire respecter le droit international face à la colonisation d’Israël?


Le Premier Ministre israélien poursuit son projet d’annexion des territoires palestiniens en Cisjordanie. Il en avait fait une promesse de campagne, soutenu par les Américains notamment en janvier 2020 lors de la présentation du « Deal du Siècle ».


Toutefois, il existe en droit international un principe de non-admissibilité de l’annexion d’un territoire par l’usage de la force. En passant outre cette règle, Israël nuit à son image. Ce dernier met en avant la non-légitimité des frontières actuelles ainsi que l’absence de souveraineté sur les territoires qu’il souhaite annexer du fait de la non reconnaissance de la Palestine par l’ONU. Face à l’initiative israélienne, l’UE tente de s’imposer en tant que médiateur.


En mai 2020, l’UE (à l’exception de l’Autriche et de la Hongrie) dénonce l’annexion des territoires palestiniens comme une violation du droit international. Si l’annexion se concrétise, l’UE ne reconnaîtra pas la souveraineté israélienne sur ces derniers. L’absence d’unité européenne l’empêche de prendre de réelles mesures pour contrer le projet expansionniste israélien. Le laxisme européen est critiqué, notamment car depuis plus de 20 ans, aucune sanction contraignante n’a été prise envers Israël. L’UE ne peut plus se contenter d’appeler à la désescalade des tensions.


Face à ce blocage décisionnel, l’UE peut néanmoins appuyer la cause palestinienne auprès de la Cour Pénale Internationale qui souhaite initier un procès pour « crime de guerre ». Il est également possible de faire pression sur le plan économique. Cependant, l’UE reste le premier partenaire commercial d’Israël et il est très complexe de durcir des accords déjà en vigueur. Encore faut-il qu’elle en ait la volonté. En effet le Parlement Européen a approuvé en juin 2020 l’accord « Ciel Ouvert », relatif à l’harmonisation des normes entre Israël et l’Europe afin de faciliter les échanges commerciaux et touristiques.



Auteur: Julie

Rédacteur en chef: Colleen L.

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain