Comment la 5G va-t-elle impacter la mise en place de nouvelles doctrines militaires aux Etats-Unis ?


Les communications sans fil émergentes de cinquième génération - mieux connues sous le nom de 5G - représenteront bien plus que des appels téléphoniques à connexion rapide et des téléchargements de films en haut débit, et ce, surtout pour l'armée américaine. En effet, la 5G pourrait concrétiser ce que les chefs militaires, dès les années 1980, appelaient l'« infosphère », où l'accès aux données serait instantané pour quiconque en a besoin.


Le rapport sur la stratégie 5G du ministère de la Défense américain (DoD), publié en mai 2020, affirme que la 5G a le potentiel de transformer les capacités militaires. Selon le rapport, "La connectivité omniprésente à haut débit transformera également la façon dont les armées fonctionnent". De plus, "Les combattants de demain utiliseront des réseaux 5G locaux pour déplacer des quantités massives de données dans des champs de bataille denses et résilients".


L’avènement des données de masse et son contrôle sur les champs de bataille posent donc des questions aux États-majors américains. De ce fait, une des réponses formulées par les doctrinaires avec l’arrivée de la 5G sont les opérations « multidomain ». Cette dernière consiste à intégrer et combiner les effets des nouveaux domaines (informationnel, cyber et spatial) dans les opérations interarmées aux niveaux opératifs et tactiques, afin de surprendre, saturer ou déstructurer l’adversaire.


Certains spécialistes jugent cette synergie multi-domaine inéluctable sur le long terme. Cependant, la 5G apparait comme primordiale pour les Etats-Unis afin d’exploiter pleinement le potentiel des nouvelles technologies et pouvoir mettre en place ce concept, dans un environnement concurrentiel militaire accru, surtout concernant la militarisation de Pékin. Ainsi, nul doute que l'utilisation de la 5G intégrée aux doctrines militaires viendra bouleverser l’ordre établi.


Auteur: Morgan M

Rédacteur en chef: François Ladouce