Comment la Chine utilise la « diplomatie des stades » pour étendre son Soft Power en Afrique ?


Le président chinois Xi Jinping a déclaré vouloir que la Chine remporte la Coupe du monde masculine de football avant 2050. Bien que l'équipe nationale chinoise n’est que 76ème sur 210 équipes au classement FIFA, la Chine réussit pourtant à se montrer au travers des terrains de football. Une visibilité à laquelle on a donné un nom : la Diplomatie des stades.


Alimentée par son statut de dictature, la Chine souffre de sa mauvaise image sur la scène internationale du fait de sa loi de sécurité nationale contre Hong-Kong, du nettoyage ethnique des Ouïghour, de la Covid-19, etc. Ceci explique l’intérêt croissant que la Chine porte au sport dans sa diplomatie, ce qui pourrait lui donner une chance de redorer son blason. Et c’est particulièrement en Afrique que cette diplomatie s’étend.