Comment la France s’engage-t-elle dans la course à la préservation de l’environnement ?


Dans un entretien avec le média Brut le 4 décembre 2020, Emmanuel Macron s’est montré catégorique : « Personne n’en a fait autant que nous en trois ans ! ». En mars 2018, Nicolas Hulot, ministre de la transition écologique et solidaire, déclarait : « La biodiversité, tout le monde s’en fiche ». Sa démission a-t-elle poussé le gouvernement à réagir ?


Le projet de loi « portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets », présenté le 8 janvier, veut s’attaquer au défi majeur de ce siècle.


D’une ambition affichée, le texte reprend des propositions de la convention citoyenne pour le climat. Parmi elles, une réduction par deux du rythme d’artificialisation des sols, la mise en place d’un CO² score ou une plus forte régulation de la publicité sur les produits les plus émetteurs. Les 65 articles qu’il comporte doivent impacter la vie quotidienne des Français dans leurs consommations, productions, déplacements, logements et alimentation.


Pour répondre à la crise écologique, la France se veut exemplaire. Le 11 janvier dernier, lors du One Planet Summit consacré à la préservation de l’environnement, le Président de la République a appelé tous les dirigeants à s’engager à protéger un tiers de la surface de la Terre d’ici 2030 et à transformer « notre modèle de développement ».


Par ailleurs, E. Macron souhaite ajouter à l’article Ier de la Constitution, après référendum, que « la République garantit la préservation de la biodiversité et de l’environnement et lutte contre le dérèglement climatique ». L’enjeu, symbolique, est de réduire les émissions de CO² de 60% d’ici 2030 et garantir des conséquences juridiques en cas de manquement au respect de l’accord de Paris. Un référendum qui sonne comme un plébiscite pour E. Macron à deux ans des présidentielles.



Auteur: Flavien PIERRIERE

Rédacteur en chef: Damien L


4 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain