Comment la hausse du cours de l’action Gamestop marque-t-elle un tournant au niveau de la bourse ?


Depuis le début du mois de janvier 2021, le cours de l’action de la chaîne américaine de vente de jeux-vidéos Gamestop ne cesse d’augmenter. Bien que la firme ne se voyait pas perdurer dans le temps en raison de l’augmentation de la vente de jeux dématérialisés, les fonds d’investissement spécialisés dans la vente à découvert se sont intéressés à ses actions. En d’autres termes, cela revient à miser sur l’impopularité de l’entreprise. Pour ce faire, un investisseur vend des titres qu’il ne possède pas, en les empruntant auprès d’autres opérateurs. A l’issue de cet emprunt, l’investisseur espère générer une plus-value en achetant à un cours plus bas les titres en question. Mais d’où vient la hausse ? D’un petit groupe de « boursicoteurs » qui, après une petite discussion sur le réseau Reddit, a décidé d’acheter en masse les actions faisant ainsi flamber le prix de celles-ci en forçant les fonds à les racheter pour éviter de perdre trop d’argent par la suite. Cette opération, que l’on peut comparer à celle de David contre Goliath, a entraîné une hausse du cours de 1700%, rendant l’entreprise aussi puissante que Renault. Le fonds Melvin Capital a donc perdu plus de 2,7 milliards de dollars après cette hausse inattendue. En quoi cela marque-t-il un tournant ? Tout simplement parce qu’ils sont des néophytes de la bourse mais qu’ils se réunissent par millions sur des applications comme Robinhood comptant 13 millions d’utilisateurs et se coordonnent sur des possibles “game changer”. Cet outil, qui permet d’investir sur les places boursières sans payer de commission, attire de nombreux traders amateurs. La crise de la Covid-19 a également entraîné une hausse d’achat d’actions assez impressionnante. Au début du mois de février 2021, de nombreuses personnes ayant investi dans des actions GameStop continuent de se vanter des gains générés sur leur groupe WallStreetBets. De l’autre côté, le principal perdant semble être Melvin Capital, un important fonds d’investissement américain ayant pratiqué les ventes à découvert. Selon le Financial Times, le fonds d’investissement a perdu environ 3,75 milliards de dollars et a été contraint de demander de l’aide à d’autres investisseurs.


Auteur: Najib M

Rédacteur en chef: Agathe Mangot