Comment la pratique de tests ADN"récréatifs" pourrait remettre en question de l'accouchement sousX?


L’accouchement sous le secret, dit “sous X”, est la possibilité pour une femme de laisser la responsabilité de son nouveau-né à l’Etat, le droit de rester anonyme aux yeux de la société. Ainsi, une femme peut accoucher sans que son identité soit révélée. Par ailleurs, le droit français permet également, sous certaines conditions, la possibilité de lever le secret autour de cette forme d’accouchement.


Les tests ADN “récréatifs” sont des tests destinés à connaître ses origines géographiques ou à retrouver des parents plus ou moins éloignés. Comment la pratique de tests ADN "récréatifs" pourrait remettre en question le secret de l'accouchement sous X ?


Ces tests interrogent la notion de consentement pour une femme qui veut garder le secret de son accouchement. En effet, les tests utilisés par certaines personnes pour connaître leurs origines ethniques montrent quelquefois des liens de parentés avec d’autres utilisateurs de tests "récréatifs". Le site met en relation chaque personne ayant utilisé leur service, en spécifiant parfois la relation qu’il peut y avoir entre eux. De cette manière, comme pour Sylvain Locos, utilisateur de ce test et né sous le secret, le site lui indique “relations estimées : oncle ou neveu, demi-frère”, avec le pourcentage d’ADN commun.


La construction de l’enfant né sous le secret est à prendre en compte dans le processus de révélation. En effet, avant ce test, l’histoire de la naissance de cet enfant est floue et lointaine. Face à la divulgation du secret de naissance, la personne est confrontée directement à ses origines, son histoire paraît tout de suite bien réelle et peut entraîner des conséquences pour la mère et l’enfant.


En France, selon l’article 16-10 du code civil, seuls les médecins et les juges peuvent autoriser ce genre de test génétique. Faudrait-il légaliser ce test afin de mieux l’accompagner par les services publiques ?


Auteur: Pol-Augustin Lamour

Rédacteur en chef: Hayat bka

3 views