Comment le renforcement des relations sino-russes permet-il de contrebalancer l’influence des USA?


L’arrivée au pouvoir de Joe Biden en tant que 46ème président des Etats-Unis a marqué un tournant dans la politique étrangère américaine. En effet, c’est au nom d’un “messianisme” assumé que Joe Biden a ouvertement critiqué la Chine et la Russie. Voulant reprendre la première place de l'échiquier géopolitique mondial, les Etats-Unis se présentent comme les défenseurs de la démocratie face aux régimes autoritaires. Toutefois, le Secrétariat d’Etat américain craint le rapprochement entre la Chine de Xi Jinping et la Russie de Vladimir Poutine. Les relations sino-russes ont longtemps été tendues. L’Union des républiques socialistes soviétiques était un partenaire privilégié de la Chine lorsque Mao Zedong est arrivé au pouvoir en 1949, mais les relations se sont détériorées dès la mort de Staline en 1953. Plus récemment, la Chine n’a pas aidé la Russie à contourner les sanctions mises en place par les États-Unis lors de l’invasion russe de la Crimée en 2014. Mais qu’en est-il aujourd’hui, en 2021 ?


On peut parler d’un renforcement récent des relations sino-russes. Le 28 juin dernier, une réunion en visioconférence eut lieu entre Xi Jinping et Vladimir Poutine, où le Traité de bon voisinage et d’amitié sino-russe a été prolongé, en somme, la Russie et la Chine partagent un idéal commun : la sécurité et la stabilité des régions où s’étendent leurs sphères d’influence face à l'hégémon américain.


Outre une idéologie commune, la Russie est l’un des partenaires commerciaux privilégiés de la Chine. La Russie dispose d’hydrocarbures que la Chine convoite, hydrocarbures nécessaires au développement des “nouvelles routes de la soie” de la Chine. Cependant, une méfiance existe entre ces deux puissances, rien ne garantit que la Russie puisse soutenir véritablement la Chine quant à ses ambitions en Asie du sud-est afin de garder une influence sur cette région.


Auteur: Nassim B

Rédacteur en chef: Colleen