Comment les activistes chinois dénoncent-t-ils la gestion médiatique du coronavirus dans leur pays ?


Le bilan officiel de l’épidémie de Covid-19 en Chine est de 86 634 cas et 4 634 décès. Des chiffres douteux, dans ce pays de 1,4 milliards d’habitants, berceau de l’épidémie. Une récente enquête de CNN, publiée en décembre 2020, révèle de grandes irrégularités entre les chiffres officiels du gouvernement et la situation réelle au sein du pays. L’enquête publiée par CNN est basée sur la fuite d’un document de 117 pages provenant de la province de Hubei. Ce document date du 10 février 2020 et regroupe des données concernant le début de l’épidémie. Cette fuite a permis de découvrir une différence de plus de 50% entre les cas détectés et les chiffres communiqués, ainsi qu’un nombre de décès lui aussi vu à la baisse. D’une manière générale, la Chine est accusée d’avoir sous-estimé la sévérité du début de la pandémie. Un contrôle médiatique de l’épidémie s’est très rapidement fait. Le cas de Li Wenliang est tristement célèbre. Cet ophtalmologue fut l’un des premiers à avertir de l’existence de l’épidémie. Il témoigna, par messagerie, de l’apparition à Wuhan de cas récents de Coronavirus (qui avait déjà tué 349 personnes en Chine entre 2002 et 2003). Il fut arrêté par les autorités chinoises et accusé de répandre des rumeurs. Il mourra du virus le 7 février 2020. Aujourd’hui, des citoyens se battent contre la censure du gouvernement chinois. Chen Mei et Cai Wei sont deux activistes emprisonnés à Pékin pour avoir créé un espace sur le web (avec la plateforme GitHub) sauvegardant les articles censurés par le gouvernement chinois. Ces articles provenaient de journalistes officiels envoyés à Wuhan pour enquêter sur la réalité de la situation : un manque de matériel médical, un nombre de cas et de décès sous-estimés. Ces articles furent censurés, si bien qu’aujourd’hui, aucun journaliste ne peut enquêter de manière indépendante en Chine sur le sujet. Les deux activistes, toujours en jugement, risquent 5 ans de prison.


Auteur: Quentin Dos Santos Rédacteur en chef: Colleen

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain