Comment les disparités entre pays européens rendent-elles une EU de la cyberdéfense inenvisageable?


L’agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information a été créée en 2004 et a pour mission d’essayer de coordonner les méthodes de cyberdéfense des Etats de l’UE. Cependant, le constat a vite été dressé qu’elle ne pouvait pas agir sur le terrain du fait des trop grandes disparités existantes entre ces Etats. Trois catégories de pays se dégagent dans le paysage européen: les pays d’Europe occidentale, d’Europe centrale et de l’Est, et enfin l’Estonie.

Tout d’abord, les pays d’Europe occidentale ont conscience des menaces cyber depuis les années 2000, ce qui leur a permis de mettre en place diverses structures afin de parer ces dangers. Ainsi, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information a été créée en 2009 et assiste le Premier ministre dans ses prérogatives de sécurité nationale. Plus récemment (2019), Florence Parly a dévoilé la doctrine cyber-offensive de la France qui fait maintenant partie intégrante de l’armée française.

Ensuite, les pays d’Europe centrale et orientale considèrent pour la plupart que les menaces liées au cyberespace concernent principalement le secteur privé ou la coopération internationale (OTAN), mais que très rarement les autorités étatiques à proprement parler.

Enfin, l’Estonie constitue une exception européenne. Suite à cela le pays a milité pour accueillir un centre d’excellence de l’OTAN dans le domaine et a poursuivi sa politique de digitalisation de la société. Actuellement 99% des services publics sont accessibles en ligne et la population bénéficie d’une exceptionnelle couverture en internet haut débit. Ce poids important du cyber en Estonie est également accompagné d’un réseau de cyberdéfense très performant.


Ainsi, si la situation de la cyberdéfense européenne ne semble pas prête de changer, ne serait-il pas convenable de réorienter la stratégie européenne vers les Etats-unis, ou au contraire faut-il persister et développer des modèles de coopération de plus en plus soutenue au niveau européen ? Auteur: Colleen

Rédacteur en chef: Joseph D.