Comment peut-on expliquer l’unicité du modèle français de la classe préparatoire aux Grandes Écoles?


Les classes préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE) sont des formations intensives post-baccalauréat visant à préparer les étudiants aux concours d’entrée des Grandes Écoles françaises, dans les domaines scientifique (60%), commercial (25%) et littéraire (15%). L’exception française de la CPGE est inéluctablement liée aux Grandes Écoles elles-mêmes. Vivier intellectuel très prisé par ces dernières, les CPGE se sont développées en adéquation avec leurs critères de sélection. Mais dans quelle mesure leur unicité réside-t-elle dans l’édification du modèle éducatif français ?


La première explication éclot à travers le prisme de l’histoire. Les premières Grandes Écoles ont vu le jour dès la Renaissance, dans un contexte de redécouverte des sciences antiques et de détachement de l’Église, omniprésente dans le monde universitaire. La naissance, le clientélisme et la cooptation garantissaient l’accès à ces institutions. Après la Révolution, de nombreuses Grandes Écoles spécialisées continuèrent de voir le jour (Polytechnique, Centrale, HEC), concurremment au système universitaire. Préambule au système égalitaire et méritocratique républicain, les sélections d’entrée aux Grandes Écoles françaises se sont démocratisées grâce aux CPGE publiques.


Pourquoi ce modèle ne s’est-il pas exporté au-delà des frontières françaises ? Beaucoup de pays développés ne possèdent pas ce double tissu éducatif et misent sur un système universitaire plus disjonctif, combinant une orientation précoce des étudiants, une sélection plus consistante en amont et un fleuron d’universités prestigieuses pour la formation de leurs élites.


Souvent décriée comme faisant perdurer les inégalités de classe, et malgré des efforts récents pour y favoriser la diversité sociale, la CPGE publique reste une formation d’excellence unique et accessible à tous, concordant avec les valeurs de la République française.



Auteur: Théo T

Rédacteur en chef: Margot Cocquet



2 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain