Commerce: Face à la fronde, la France restreint la vente en grande surface


Confronté à la fronde de nombreux commerçants et élus locaux face aux conséquences du reconfinement pour le commerce de proximité, le gouvernement français a décidé de restreindre, dès mardi 3 novembre, la liste des produits autorisés à la vente en grande surface. Depuis l’annonce par Emmanuel Macron, le mercredi 28 octobre, de la fermeture de tous les commerces de proximité considérés comme non essentiels, de nombreux commerçants, libraires en tête, soutenus par des élus locaux, ont réclamé un assouplissement du confinement et certains ont bravé les interdictions d’ouverture entrées en vigueur vendredi 30 octobre. Plusieurs dizaines de maires de tous bords politiques, réunis au sein de l’association France Urbaine avaient adressé samedi une lettre au Premier ministre.Quelques heures avant l’intervention de Jean Castex, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, avait condamné les arrêtés municipaux autorisant les commerçants à poursuivre leur activité en dépit du confinement, tout en reconnaissant les risques liés aux nouvelles règles. Ainsi, vendredi 20 octobre, après la mobilisation du secteur du livre, le gouvernement avait ordonné aux grandes surfaces autorisées à rester ouvertes de fermer leurs rayons de produits culturels.Par la suite, reconnaissant “un problème de justice”, le chef du gouvernement a annoncé que les produits non-essentiels des commerces proximité fermés ne pourraient plus être vendus par les enseignes de grande distribution.



Reuters/AFP


3 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain