Comprendre: La quête de soi dans la pensée du transcendantalisme


À l’heure où la « quête de soi-même » et la quête d’un sens à donner à son travail prennent de plus en plus d’écho dans nos sociétés occidentales, le mouvement philosophique du transcendantalisme, nous apporte un éclairage sur le sens de ces recherches. Qu’est-ce que le transcendantalisme ? Le transcendantalisme est un système de pensée qui admet des concepts à priori dépassant l’expérience. Le transcendantalisme se colore d’optimisme : cette pensée repose sur la certitude que l’homme est sacré et qu’il a accès à la part de divin qui réside en lui, s’il sait écouter sa conscience en toute indépendance.


Le philosophe américain Henry David Thoreau (1817-1862) incarne le mouvement transcendantaliste. Celui que l’on a surnommé de façon réductrice « le philosophe dans les bois » cherche à réformer à sa façon la société « moralement délétère » dans laquelle il vit. Selon lui, elle a perdu le sens des valeurs transcendantales qui pourraient conduire à une vie plus élevée. Pour Thoreau, l’envahissement de la société par l’obsession de l’enrichissement personnel et le manque de principes moraux élevés sont des signes qui doivent inciter l’individu à se mettre en quête de réformer sa vie.