Comprendre : le phénomène de collapsologie


La collapsologie est un courant de pensée récent qui étudie les risques d’un effondrement de la société industrielle actuelle et ce qui pourrait suivre ou la remplacer. Ce courant est essentiellement porté par l’homme politique Yves Cochet et la journaliste et essayiste Agnès Sinaï, co-fondateurs de l’Institut Momentum en 2011. Cet institut regroupe plusieurs personnalités telles que des chercheurs, des journalistes ou des acteurs associatifs pour mener des réflexions sur l’anthropocène, les politiques de la décroissance et bien entendu la collapsologie.

Yves Cochet définit ce futur effondrement comme : “Le processus à l'issue duquel les besoins de base (eau, alimentation, logement, habillement, énergie, etc.) ne sont plus fournis (à un coût raisonnable) à une majorité de la population par des services encadrés par la loi”. A travers cette citation de l’ancien ministre de l’environnement, on peut voir que le concept d’urgence écologique est au centre de ce courant de pensée.


La collapsologie est une pensée transdisciplinaire et permet de croiser diverses disciplines entre elles telles que : l’écologie, l’économie, l’anthropologie, la psychologie, la politique, l’agriculture et bien d’autres encore. Cela permet d’étudier la théorie d’effondrement de façon très large et étoffée.


Parmis les solutions prônées par le mouvement, on retrouve la décroissance. Il s’agit là encore d’un concept pluridisciplinaire selon lequel la croissance économique serait plus nuisible que bénéfique à la société. L’objectif serait de repenser le rapport des individus au travail ainsi que les modes de vie consuméristes.

Quelle est votre opinion?


21 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain