Comprendre: Le stoïcisme d’Epictète


Épictète est un philosophe né en 50 avant J-C en Phrygie (sur le territoire de l’actuelle Turquie). Il a été vendu en esclave à Rome avant d’être affranchi par Néron. Il a alors rejoint la cité grecque de Nicolopolis pour y enseigner sa philosophie stoïcienne.

Le stoïcisme naît au IVème siècle avant J.C avec Zénon de Citium. Il s’agit d’un courant philosophique grec et romain qui s’est développé jusqu’à la fin du IIIème siècle après J.C.

Les stoïciens considèrent qu’il y a un certain ordre du monde. Ils adoptent une conception déterministe de l’organisation de l’univers, du cosmos qui serait le résultat de la succession rationnelle des causalités. De plus, la philosophie stoïcienne a pour finalité le bonheur de l’existence humaine.


« Ce qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les jugements relatifs aux choses » (Le Manuel d’Épictète, chapitre V.) Ces mots d’Épictète permettent de comprendre le lien entre cette conception du cosmos et le bonheur.


Pour les stoïciens, les hommes doivent distinguer ce qui dépend d’eux de ce qui ne dépend pas d’eux. Ils doivent réussir à percevoir ce qui relève du déterminisme du cosmos sur lequel ils n’ont aucun pouvoir. Alors, les hommes doivent apprendre, par des exercices, à cesser d’être troublé par ce qui, de toute façon, ne dépend pas d’eux. Il faut qu’ils acceptent ce qui est inévitable. En effet, si les hommes continuent à se plaindre, par leurs jugements, des choses inévitables, ils ne font que redoubler inutilement la souffrance subie. À l’inverse, en acceptant l’ordre du monde, l’homme peut atteindre l’ataraxie (« absence de troubles »), qui mène au bonheur.


Toutefois, les stoïciens s’opposent au fatalisme : il ne s’agit pas de tout accepter, mais seulement ce sur quoi l’homme n’a réellement aucune prise.

Quelle est votre opinion?


65 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain