Conflans: Marlène Schiappa invite les réseaux sociaux à prendre leurs responsabilités


La ministre déléguée chargée de la Citoyenneté a invité mardi les réseaux sociaux à “prendre leurs responsabilité” face aux incitations à la haine et à la violence, après l’assassinat de Samuel Paty. Le professeur d’histoire-géographie a été tué vendredi à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) par un extrémiste islamiste après avoir été la cible d’une campagne de dénigrement en ligne pour avoir présenté des caricatures de Mahomet dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression.


Priée de dire si elle tenait les réseaux sociaux pour responsables de cet assassinat, Marlène Schiappa, qui devait recevoir leurs représentants dans la matinée, a jugé qu’il serait “trop simple de jeter des anathèmes” “Le responsable de l’assassinat de Samuel Paty, c’est son assassin et c’est ensuite l’idéologie islamiste. Cette idéologie islamiste, comment elle se propage ? Aujourd’hui, elle se propage beaucoup sur les réseaux sociaux”. Nous sommes résolus au gouvernement à intensifier la lutte contre le cyberislamisme”.