Covid-19: préparatifs d'évacuation "massive" de patients d'Ile-de-France


Le 14 mars 2020 à minuit, restaurants, bars et cinémas fermaient, juste avant la mise sous cloche inédite du pays. Un an après, le gouvernement tente d'éviter un 3e confinement, lançant une évacuation "massive" de patients pour soulager l'Ile-de-France, sous tension.


Restos et lieux de culture toujours fermés, couvre-feu à 18h en métropole, déplacements vers l'étranger limités, reconfinement localisé le week-end à Dunkerque ou à Nice... Les restrictions en place pour freiner l'épidémie de Covid-19 sont déjà importantes. Mais même si le nombre de malades hospitalisés s'est stabilisé (autour de 25.000), la pression sur le système sanitaire reste importante, avec une hausse continue des patients en réanimation: plus de 4.100 désormais, dont plus du quart (1.100) en Ile-de-France.


Face au risque de saturation en Ile-de-France, l'exécutif veut accélérer les évacuations sanitaires. Après trois personnes samedi et trois dimanche, six par jour seront évacuées par voie aérienne à partir de lundi, a annoncé le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal depuis le tarmac de l'aéroport d'Orly d'où un avion sanitaire partait vers Bordeaux.


Et une "opération plus massive" sera organisée en fin de semaine par TGV médicalisés, a-t-il ajouté, estimant à une centaine au total le nombre d'évacuations sanitaires depuis l'Ile-de-France la semaine prochaine, principalement vers les Pays de la Loire, la Nouvelle Aquitaine et l'Occitanie. Pour éviter un nouveau confinement, l'exécutif mise aussi sur l'accélération de la vaccination.


Reuters/AFP

1 view