Covid-19: vers un possible confinement local les week-ends à Nice


Pour contrer la flambée du Covid-19 dans les Alpes-Maritimes et à Nice, le gouvernement envisage de confiner pendant les week-ends la cinquième ville de France et ses environs, une mesure jusqu'alors inédite à l'échelon local en métropole. En visite dans un hôpital niçois, le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué samedi qu'il avait demandé au préfet de "continuer la concertation (...) avec l'ensemble des élus du territoire" en vue de "mesures complémentaires" qui pourraient être prises avant dimanche soir. Ces mesures peuvent aller "d'un couvre-feu renforcé à un confinement local le week-end", a précisé le ministre sur Twitter. Le maire LR de Nice, Christian Estrosi, qui accompagnait le ministre sur place, s'est dit favorable à de telles mesures. Le taux d'incidence de l'épidémie dans la métropole de Nice est particulièrement élevé: il dépasse 700 cas positifs pour 100.000 habitants, soit plus de trois fois la moyenne nationale (190). Avec de tels taux, "le confinement local est une hypothèse sur la table", a observé M. Véran, soulignant que le gouvernement pouvait être amené à prendre des "décisions plus territorialisées" dans des lieux où "le virus circule beaucoup". Outre-Mer, un confinement local est en vigueur à Mayotte depuis le 5 février, pour au moins trois semaines, pour faire face à l'apparition des variants sud-africain et britannique. Au niveau national, "la tendance sur les trois derniers jours n'est pas bonne, elle n'est plus bonne", a déploré M. Véran, soulignant qu'on avait compté vendredi "plus de 3.000 cas supplémentaires par rapport au vendredi de la semaine précédente". Selon des parlementaires de la majorité, qui ont participé vendredi à une vidéo-conférence avec la présidence de la République, l'Élysée se donne 8 à 10 jours pour décider si les contraintes actuelles doivent être relâchées ou au contraire resserrées.


Reuters/AFP



2 views