Covid : situation fragile sur un plateau haut, mesures anti-variants


Le nombre de malades du Covid-19 en réanimation s'est stabilisé légèrement en dessous de 5.900 depuis une semaine. Un niveau loin du pic de la première vague en avril 2020 (7.000), mais tout de même un plateau haut, mettent en garde les médecins. Comme le nombre de contaminations reste élevé (plus de 30.000 par jour) la France ne semble pas dans une situation permettant d'espérer une embellie proche dans la lutte contre le virus. Et ce alors que le gouvernement espère toujours commencer à desserrer l'étau des restrictions mi-mai. Autre préoccupation des autorités politiques et sanitaires, les variants, notamment le "BR-P1", qui cause des ravages au Brésil, mais est encore très peu présent en France métropolitaine. Pour éviter leur propagation, le gouvernement a annoncé samedi des restrictions sur les voyages en provenance du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud. Les vols sont temporairement suspendus avec le Brésil et les voyageurs en provenance de ces pays devront se soumettre à des tests répétés et une quarantaine de 10 jours, contrôlée. Sur le front vaccinal, la campagne se poursuit, mais se heurte à la méfiance envers le sérum d'AstraZeneca. Les personnes vaccinées vont par ailleurs bientôt pouvoir certifier de cette protection via l'application de traçage TousAntiCovid, qui va également intégrer un carnet permettant de prouver le résultat positif ou négatif d'un test de détection. Le gouvernement doit détailler le projet du pass sanitaire pour permettre la levée progressive des restrictions de déplacements et l'accès à certains lieux et évènements.


AFP/Reuters

1 view