Covid: trois nouveaux départements soumis aux restrictions renforcées


Les départements de l'Aube, de la Nièvre et du Rhône vont s'ajouter aux seize soumis depuis samedi 20 Mars à des mesures de freinage renforcées pour affronter la nouvelle poussée de l'épidémie de Covid-19, en attendant une accélération de la vaccination.


Le taux d'incidence dans le Rhône, et notamment à Lyon, approche la barre des 400, à 383 pour 100.000 habitants, et atteint 329 dans la Nièvre et 445 dans l'Aube, selon Santé Publique France. Le gouvernement reste fidèle à sa stratégie de territorialisation et de riposte graduée à l'épidémie. Et ce nouveau tour de vis était attendu, Emmanuel Macron ayant souligné mardi 23 Mars que "si d'autres territoires" connaissaient la même dégradation de leurs indicateurs, il faudrait "sans doute l'entendre".


Depuis samedi, dans 16 départements, dont toute la région parisienne, les Hauts-de-France, une partie de la Normandie et les Alpes-Maritimes, de nouveaux commerces ont fermé, les déplacements sont limités à 10 km, sauf motif dérogatoire, et le gouvernement a renforcé ses appels au télétravail et à ne pas inviter d'amis chez soi.


Mais épidémiologistes et médecins réclament un confinement strict dans les zones où l'épidémie flambe. Face à la saturation des services hospitaliers, une partie du monde médical gronde. Le nombre de malades du Covid soignés en réanimation augmente régulièrement ces derniers jours.


Reuters/AFP

4 views