Littérature : Les Fleurs du mal



Charles Baudelaire, né en 1821 et mort en 1867, est un poète moderne dans tous les sens du terme. On pourrait comparer son style d’écriture au mouvement du dandysme: dépressif et dévergondé, mais profond et sincère. Personne n’a réussi à secouer la poésie autant que lui, par sa force et sa rage. Auteur vivant des mœurs de son temps, il recherchait le beau, l’idéal. Il remuait la boue, espérant la changer en or. Il aimait les mots, les plaisirs charnels, mais aussi la violence, la peur, le vide… Son œuvre iconique, les Fleurs du mal, nous rend compte de ce paradoxe qu’est la vie et porte cette bipolarité jusqu’à son titre.

Ce recueil est édité en 1857 et se compose de six sections: Spleen et idéal, Tableau parisien, Le vin, Fleurs du mal, Révolte, La mort.


Jugé choquant, outrageant lors de sa publication, Les Fleurs du mal vaudra à Baudelaire une condamnation pour « outrage à la morale publique et aux bonnes mœurs ». Cette histoire est restée comme l’un des procès littéraires les plus emblématiques de tous les temps: le procès des Fleurs du mal. C’est en effet souffrance, sexe, drogue, alcool, violence, mort, et autre encore, que Charles Baudelaire versifie dans ses poèmes. Il faisait aussi référence aux femmes, au voyage, à l’amour… dans de très beaux poèmes. C’est ainsi qu’il confronte le laid au beau, car le mal peut apporter le plaisir, comme le plaisir peut apporter le mal.

Toute la dynamique de l’auteur s’incarne dans cette volonté de faire entrer dans la poésie des éléments jugés jusqu’alors indécents. Il veut transformer la poésie, la rendre plus vraie, moderne, révéler les réelles facettes de l’être humain par la révélation de lui-même en ses poèmes. Charles Baudelaire, par son histoire mise en vers, condamne tous dictâtes sociaux. Il réfute toute hypocrisie et laisse voir l’homme tel qu’il est vraiment: imparfait.

Capucine Chomat


10 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain