Depuis l'accord de Paris, catastrophes climatiques en série


2016 se classe en haut du podium des années les plus chaudes jamais enregistrées, avec une température moyenne de 1,2°C de plus qu'à l'époque préindustrielle (l'accord de Paris vise à limiter ce réchauffement au-dessous de 2°C et 1,5°C si possible). Le réchauffement se ressent jusqu'en Sibérie, où une température historique de 38 degrés a été enregistrée dans la ville de Verkhoïansk le 20 juin 2020. Sur les régions polaires : en octobre, la superficie de la banquise arctique a atteint son niveau le plus faible jamais enregistré à cette saison. De multiples études scientifiques ont montré que la calotte glaciaire du Groenland fond à un rythme sans précédent. Le phénomène contribue aussi à la montée des océans, dont le niveau a gagné 15 centimètres au XXe siècle selon les experts climat de l'ONU. Ils préviennent que d'ici 2050 plus d'un milliard de personnes vivant dans des zones côtières peu élevées pourraient être menacées. Les effets du réchauffement sur les océans se traduisent aussi par des phénomènes météo extrêmes, comme les ouragans ou les cyclones. A l'autre extrémité du spectre, les épisodes de sécheresse se multiplient. Pendant l'été austral 2017/18, les 3,7 millions d'habitants de Cape Town en Afrique du Sud ont vécu sous la menace d'un "jour zéro", sans eau courante.

Les conséquences les plus spectaculaires sont les "méga-feux" qui ont ravagé de nombreuses régions du globe, de l'Australie aux Etats-Unis en passant par la Sibérie.


L'agriculture, notamment intensive, est une grosse source de gaz à effet de serre, mais l'intensification des événements climatiques extrêmes menace aussi l'alimentation humaine. "La production agricole est extrêmement sensible aux conditions climatiques" rappelle le dernier rapport annuel de la FAO, agence spécialisée de l'ONU. Et "le changement climatique affecte également les poissons et autres populations aquatiques".


Reuters/AFP

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain