Devant un public inespéré, les Brit Awards mettent à l'honneur les artistes féminines


De Dua Lipa à Arlo Parks en passant par Celeste, la cérémonie des récompenses britanniques Brit Awards met à l'honneur mardi 11 mai les artistes féminines, lors du premier grand événement musical avec public au Royaume-Uni depuis le début de la pandémie. Comme à son habitude, la cérémonie se déroulera au stade londonien de l'O2 Arena et accueillera 4.000 personnes, dans le cadre de tests pilotes menés par le gouvernement pour autoriser les événements de masse à la faveur de la baisse des contaminations de Covid-19. Critiquées dans le passé car très masculines, les nominations pour le titre d'album de l'année -plus prestigieuse des récompenses- sont dominées pour la première fois par des femmes, le rappeur J Hus y constituant le seul artiste masculin. Parmi les cinq désignés dans cette catégorie, on retrouve Dua Lipa pour son album "Future Nostalgia", la Britannique de 25 ans étant aussi nommée dans celle de la meilleure chanteuse et du meilleur single, pour "Physical". Cette 41e édition propose une sélection aux antipodes de l'année précédente, décriée pour ses accents très masculins - aucune femme ne figurant à l'époque dans les catégories mixtes de meilleur album ou meilleur groupe. Alors qu'elle a traditionnellement lieu en février, cette soirée avait été cette année repoussée mi-mai en raison de la pandémie de coronavirus, comme de nombreuses autres cérémonies de récompenses artistiques. Mais la situation sanitaire s'est désormais nettement améliorée, ce qui permet aux Brit Awards de devenir le tout premier grand évènement musical britannique à accueillir de nouveau un large public. Dispensés de l'obligation de porter un masque, les 4.000 participants à la soirée devront néanmoins montrer un dépistage négatif à l'entrée et se soumettre à un test après l'événement.


AFP


2 views