Electricité: l'UFC-Que choisir dénonce une "explosion des factures“


L'UFC-Que Choisir a dénoncé jeudi une "explosion des factures" d'électricité et demandé un moratoire sur le projet de restructuration d'EDF, dont l'association craint qu'il n'entraîne de nouvelles hausses tarifaires. Selon ses calculs, le tarif réglementé de vente (TRV) de l'électricité a connu une hausse de près de 50% en dix ans.


Or ce ne sont pas seulement la fiscalité ou la hausse des coûts de transport et de distribution qui sont à blâmer. Elle cite notamment le mécanisme par lequel EDF est contraint de vendre une partie de son électricité nucléaire à ses concurrents, baptisé Arenh ("accès régulé à l'énergie nucléaire historique"). Ce mécanisme, très critiqué par EDF qui est contraint de vendre son électricité à bas prix, est plafonné.


Il représente un petit tiers de la production d'EDF. L'effet est direct que ce soit pour les consommateurs ayant recours aux fournisseurs alternatifs (qui augmentent leurs tarifs car ils ne peuvent pas acheter assez d'électricité nucléaire bon marché) que pour les clients d'EDF au tarif réglementé (dont le mode de calcul est conçu pour n'être pas trop compétitif face aux alternatifs).


L'UFC réclame "la mise en place d'un débat public sur le devenir de cette régulation, sur la base d'une transparence sur les coûts réellement supportés par EDF".


AFP

2 views