Envie de devenir astronaute ? L'Europe recrute pour la première fois en 11 ans


L'Europe doit recruter de nouveaux astronautes pour la première fois en 11 ans alors que les principales nations spatiales se tournent vers des missions sur la Lune et, à terme, sur Mars.


L'Agence spatiale européenne (ESA) cherche à ajouter jusqu'à 26 astronautes permanents et de réserve et encourage fortement les femmes à postuler. Il réfléchit également à ajouter des personnes handicapées à sa liste pour stimuler la diversité parmi les équipages. L’astronaute italienne Samantha Cristoforetti a déclaré que l'adaptation de la technologie qui permet aux humains d'être dans l'espace pourrait ouvrir une opportunité aux personnes handicapées, car « nous sommes tous handicapés » en matière de voyage spatial ». Les positions convoitées restent néanmoins difficiles à décrocher.


Premièrement, l'ESA s'attend à ce qu'un « très grand nombre » de candidatures arrive pendant la campagne de recrutement de huit semaines à partir du 31 mars. Deuxièmement, ceux dont les candidatures sont acceptées subiront un processus de sélection rigoureux en six étapes qui durera jusqu'en octobre 2022.


Après des années au cours desquelles le seul site de lancement de vols avec équipage vers l'espace était Baïkonour dans les steppes du Kazakhstan, la coopération avec des entreprises privées comme SpaceX a ouvert des perspectives pour davantage de missions humaines. Les exigences pour un emploi d'astronaute à l'ESA comprennent une maîtrise en sciences naturelles, en génie, en mathématiques ou en informatique et trois ans d'expérience de troisième cycle. Le vol spatial humain semble prêt pour un renouveau.


Reuters/AFP



5 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain