Eurovision: Barbara Pravi, "Voilà" la favorite


Ce n'est pas une garantie, mais les bookmakers en font la favorite: Barbara Pravi représente samedi la France à l'Eurovision avec "Voilà", chanson sur l'affirmation de soi, entre savoir-faire à la Piaf et écho universel. Son morceau est à la fois journal intime et carte de visite lancée à un public à conquérir. Mais comme l'autrice-interprète le résume, c'est aussi un titre qui dessine une "affirmation de soi“.


Message reçu. La brune bouclée est d'abord arrivée en tête du vote du jury et du public français pour représenter l'Hexagone à l'Eurovision à Rotterdam (Pays-Bas). Le compositeur André Manoukian, membre du jury, avait trouvé ce soir-là la formule définitive: "Elle ramasse la flèche laissée par Edith Piaf ou Barbara et l'envoie encore plus loin". Et les projections des bookmakers prouvent que sa voix, chargée d'élans de vie et de blessures de la vie, a franchi les frontières.


"Authentique" est l'étiquette qui revient souvent pour la définir. Ça ne s'invente pas, c'est la traduction de Pravi, nom serbe d'un de ses grand-pères ("Deda", à qui elle dédie une chanson, l'autre grand-père est iranien, ses parents sont nés en France comme elle).


Aux côtés de son complice d'écriture, Igit, elle est aussi derrière deux chansons françaises de l'Eurovision junior, dont celle de Valentina, lauréate l'an dernier. Si Barbara Pravi s'impose cette année, elle signera un drôle de doublé. De quoi effacer la sempiternelle référence à Marie Myriam, dernière gagnante française en 1977.


AFP

2 views