F1: record de 23 GP en 2021 et polémique en vue en Arabie Saoudite


Peu importe la pandémie, la Formule 1 prévoit le nombre record de 23 Grands Prix la saison prochaine, dont le premier de l'histoire en Arabie Saoudite qui risque de susciter la polémique. Dans le calendrier provisoire ne figure pas le GP du Vietnam, dont la tenue est incertaine après l'arrestation pour corruption de l'ancien maire de Hanoï. La saison 2020 avait été réduite à 17 courses sur les 22 initialement prévues en Europe, en Russie, en Turquie et dans le Golfe. La F1 prévoit donc de retrouver un calendrier proche de celui qu'elle suivait avant la pandémie. Six courses en sept semaines : entre les GP d'Australie le 21 mars et d'Abou Dhabi le 5 décembre, sont prévus cinq "back-to-backs" ainsi que deux "triple headers". Si le Vietnam devra encore patienter, les Pays-Bas, patrie du pilote Max Verstappen (Red Bull), retrouvent un an plus tard que prévu une place au calendrier, le 5 septembre sur le circuit de Zandvoort. Le GP de France est programmé le 27 juin au Castellet. Le GP d'Arabie Saoudite se tiendra dans les rues de la ville côtière de Jeddah, dans l'ouest du pays, sur les rives de la mer Rouge. Pour l'Arabie Saoudite, l'objectif est clair : elle a multiplié les grands événements sportifs ces dernières années avec la volonté de développer le secteur du divertissement et d'améliorer son image abîmée par les critiques sur les droits humains. Les calendriers provisoires des catégories inférieures, les Formules 2 et 3, ont également été dévoilés. Dans le cadre des mesures de réduction des coûts annoncées la semaine dernière, les deux séries courront en lever de rideau de la F1 lors de week-ends différents. La F2 et la F3 disputeront trois courses par manche et se déplaceront sur un nombre réduit de sites. Ces calendriers doivent désormais être approuvés par le Conseil mondial du sport automobile de FIA qui se tiendra le 16 décembre.


Reuters/AFP

7 views