FIP, radio championne de l'éclectisme musical, fête ses 50 ans


Radio culte des explorateurs musicaux, FIP fête à partir de mardi 5 janvier ses 50 ans. Traînant une image élitiste, elle compte sur la radio numérique terrestre pour faire découvrir sa recette éprouvée: éclectisme musical, détente et voix suaves de ses animatrices.


Le 5 janvier 1971 à 17H naissait France Inter Paris, une radio “pionnière” pour sa directrice, Bérénice Ravache. "Pionnière parce que première radio exclusivement musicale proposée aux Français", aussi parce que "portée par des voix féminines là où les médias étaient portés quasi exclusivement par des hommes". A l'époque, la radio intriguait par son alchimie mêlant longues plages musicales et interventions fugaces de ses animatrices, les fameuses "Fipettes", au point d'être qualifiée d'"anti-radio".


Sans capter une audience très grand public, sa programmation bien que variée était perçue comme pointue voire élitiste. Un qualificatif balayé par ses dirigeants. "Il ne faut pas confondre élitisme et volonté de rendre l'auditeur captif, actif et intelligent", défend Didier Varrod, directeur musical des antennes de Radio France. "FIP diffuse plus de 2.400 titres différents par semaine, c'est considérable", là où NRJ et Skyrock en diffusent moins de 200.


Son prochain enjeu ? Le passage dès 2022 à la radio numérique terrestre qui lui permettra de toucher 86% de la population d'ici 2028. Avec pour objectif de devenir une alternative de service public face aux plateformes de streaming musical.


Reuters/AFP

2 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain