Gastronomie: Gault et Millau révèle son palmarès en pleine épidémie


Faisant fi de six mois de fermeture des restaurants en France, le guide gastronomique Gault et Millau a désigné jeudi les cuisinier et pâtissier de l'année, pour soutenir la profession éprouvée par la crise sanitaire. On maintient le palmarès par solidarité avec l'ensemble de la profession qui souffre énormément, mais qui est toujours debout et qui se bat. Il faut la soutenir", a déclaré à l'AFP Zakari Benkhadra, nouveau directeur général du guide France, un revirement par rapport à son prédécesseur Jacques Bally qui s'y était formellement opposé. Christophe Hay, chef de la Maison d'à Côté à Montlivault (Loir-et-Cher), sur la Loire, qui sublime les poissons d'eau douce et compose ses menus à base de légumes de son jardin, en mettant des protéines comme accompagnement, a été consacré "cuisinier de l'année", au cours d'une cérémonie virtuelle qui tranchait avec le faste de l'an passé avec un dîner et spectacle au Moulin rouge. Le guide récompense ainsi "une cuisine généreuse, respectueuse de la tradition, avec une vision moderne et qui est dans son temps - bio, sourcée localement, gestion des déchets". Aurélien Rivoire, auteur des desserts "frais et légers", voire sans sucre, au Pavyllon, restaurant du chef triplement étoilé Yannick Alléno, a été désigné pâtissier de l'année. "C'est la fraîcheur qui le démarque des autres. Il combine énormément les fruits avec ce qu'il y a de plus élaboré, des pâtes feuilletées, des pâtes brisées, sablées et on a l'impression de manger quelque chose de léger. Il y a toujours une pointe d'acidité", souligne Zakari Benkhadra qui avait dirigé l'Ecole nationale de pâtisserie.


Reuters/AFP



1 view

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain