Hôpitaux saturés, taux d'incidence, variants... La Réunion submergée par le Covid-19


Alors que la situation est particulièrement inquiétante, une évacuation sanitaire vers la métropole aura lieu cette semaine, et le couvre-feu va être étendu. C'est une première. Quatre malades du Covid-19, actuellement hospitalisés, seront transférés en raison de la saturation des hôpitaux de l'île, qui fait face à une montée en puissance du coronavirus et de ses variants. Le couvre-feu va également être étendu à partir de vendredi sur l'île, allant désormais de 18 heures (au lieu de 22 heures) à 5 heures, a également annoncé mardi le préfet de La Réunion en disant agir pour éviter "un confinement très pénalisant". Pour l'heure, la situation sanitaire est particulièrement inquiétante. Une évacuation sanitaire "ne va pas de soi ni sur un plan technique, ni sur un plan médical pour les personnes transférées, et elle est évidemment des plus éprouvantes sur le plan psychologique pour les personnes concernées, pour leur entourage, mais aussi pour les professionnels de santé", a déclaré Martine Ladoucette la directrice de l'Agence régionale de santé (ARS). La situation le justifie. Le taux d'occupation des services de réanimation est déjà de "90%", a-t-elle indiqué mardi. Selon Santé publique France, il est même plus élevé : à 125% déjà, à la date du 2 mars, et la hausse est considérable depuis un mois. En une semaine, 850 nouvelles contaminations au Covid-19 ont été recensées par les autorités sanitaires. "60% de ces cas sont issus de variants", a noté le préfet de La Réunion. Le taux d'incidence est pour le moment à 104 cas positifs pour 100 000 habitants. Il y a un mois, il était à 57 pour 100 000 habitants. Depuis le début de l'épidémie à La Réunion, le 11 mars 2020, et jusqu'au mercredi 24 février, 12 416 personnes ont été contaminées par le virus, et 52 patients sont décédés des suites de la maladie.


Reuters/AFP



6 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain