Hong Kong rouvrira des bars et des boîtes de nuit à partir du 29 avril pour les clients vaccinés


Hong Kong rouvrira des bars et des boîtes de nuit à partir du 29 avril pour les personnes qui ont été vaccinées et qui utilisent une application de téléphonie mobile du gouvernement, a annoncé mardi le secrétaire à la santé du centre financier asiatique. Sophia Chan a déclaré lors d'un point de presse les mesures étendues aux bains publics et aux salons de karaoké et permettraient aux sites de rester ouverts jusqu'à 2h00 du matin.Tout le personnel et les clients doivent avoir reçu au moins une dose de vaccin pour que le lieu soit opérationnel et ils doivent fonctionner à la moitié de leur capacité. L'ancienne colonie britannique a enregistré plus de 11700 cas au total de coronavirus, bien moins que d'autres villes développées. Hong Kong a interdit aux non-résidents de la ville depuis mars 2020, mais a annoncé cette semaine qu'une bulle de voyage longtemps retardée avec Singapour débutera le 26 mai, sa première reprise bilatérale des relations de voyage avec une autre ville. L'adoption des vaccins est lente depuis le lancement du programme dans la région administrative spéciale chinoise en février en raison d'un manque de confiance dans le vaccin chinois Sinovac (SVA.O) et des craintes d'effets indésirables. L'annonce de Chan intervient alors que les autorités tentent d'inciter les habitants à se faire vacciner, seulement environ 11% des 7,5 millions d'habitants de la ville ayant reçu leur première dose de vaccin. En vertu des nouvelles règles, les restaurants de la ville seront autorisés à augmenter le nombre de convives par table à six contre quatre actuellement, à condition que le personnel et les clients aient également reçu leur première dose de vaccin. Ils pourront dîner jusqu'à minuit, à partir de 22h00 maintenant. Les restaurants mettront en place différents espaces pour les clients qui ne sont pas vaccinés et pour ceux qui choisissent d'écrire leurs coordonnées sur papier plutôt que de s'inscrire auprès de l'application gouvernementale. Ce segment ne sera autorisé à dîner que jusqu'à quatre personnes à une table. Hong Kong a commencé à vacciner les résidents avec des doses de Sinovac en février et a commencé à proposer un vaccin développé par l'allemand BioNTech en mars. La photo BioNTech a montré une bien plus grande prise depuis son lancement avec deux à trois fois plus de personnes qui la réservent quotidiennement que pour Sinovac, selon les chiffres du gouvernement.


Reuters/AFP