Hong Kong: tous les députés pro-démocratie vont démissionner


L'ensemble des députés pro-démocratie de Hong Kong ont annoncé mercredi 11 novembre leur démission après l'éviction de quatre d'entre eux en vertu d'une mesure adoptée par Pékin, ce qui laisserait presque entièrement le parlement aux mains de parlementaires alignés sur Pékin.


Mercredi matin, quatre députés pro-démocratie de Hong Kong ont été démis de leur mandat après l'autorisation accordée aux autorités locales, par l'un des principaux comités législatifs de Chine, de révoquer tout législateur considéré comme constituant une menace pour la sécurité nationale sans même passer devant une juridiction.


Le Conseil législatif (LegCo, le Parlement local) compte 70 membres désignés selon un système alambiqué qui garantit presque à coup sûr une majorité au bloc pro-Pékin. Seuls 35 sont en effet élus au suffrage universel direct, offrant une rare occasion aux 7,5 millions d'habitants d'exprimer leur opinion à travers les urnes. Les autres législateurs sont principalement désignés par des groupes socio-professionnels acquis à la Chine continentale. Une démission "en masse" laisserait presque entièrement le LegCo aux mains de députés alignés sur Pékin.


Cette législation, destinée à mettre fin à des mois de manifestations monstres et souvent violentes qui ont secoué le territoire l'an passé, a contribué à renforcer considérablement l'emprise du pouvoir central chinois sur Hong Kong. Nombre de militants pour la démocratie dénoncent un texte liberticide. De son côté, la cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a soutenu que ces exclusions sont "constitutionnelles, légales, raisonnables et nécessaires". Plus de 10.000 personnes ont été arrêtées depuis le début des manifestations et les tribunaux croulent sous le nombre d'affaires à juger, la plupart concernant des députés de l'opposition ainsi que des figures du mouvement pro-démocratie.


Reuters/AFP

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain