Japon: Kyoko, fan absolue des JO, s'échauffe pour Tokyo


Kyoko Ishikawa n'a manqué aucune édition des Jeux olympiques d'été depuis trois décennies. Cette Tokyoïte est impatiente d'accueillir le monde entier chez elle l'été prochain, alors que la majorité de ses compatriotes préfèreraient un nouveau report ou même une annulation pure et simple de l'événement Ce grand amour a commencé lors d'un voyage en sac à dos en 1992 à Barcelone, où elle avait réussi à acheter un billet bon marché pour la cérémonie d'ouverture des JO et avait été époustouflée par l'ambiance. Le lendemain, elle rencontrait par hasard Naotoshi Yamada, un compatriote qui avait déjà assisté à tous les JO d'été depuis ceux de Tokyo en 1964. Il a pris la jeune femme sous son aile, devenant son "mentor" dans sa ferveur pour l'olympisme. Ensemble, Mme Ishikawa et M. Yamada - connu au Japon sous le surnom de "Papy olympique" avec son éternel chapeau haut-de-forme doré et son éventail - ont assisté à tous les JO d'été suivants, se faisant ainsi des amis aux quatre coins de la planète.Elle a bien failli ne pas pouvoir assister à ces JO à domicile. Difficile en effet dans un premier temps de se procurer des billets pour la quinzaine olympique, car la demande avant la pandémie et le report d'un an, était très forte. A présent, comme plus de 800.000 billets, soit 18% des places réservées à la population locale, vont être remboursés à cause du report et potentiellement remis en vente, Mme Ishikawa a bon espoir de pouvoir en obtenir davantage. Mais elle est surtout préoccupée par la possibilité que l'événement n'ait pas lieu du tout en raison des restrictions sanitaires liées à la pandémie de coronavirus, même si les autorités et organisateurs japonais refusent d'envisager ce scénario.


Reuters/AFP

0 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain