JO de Tokyo: la facture explose en raison du coronavirus


Deux milliards d'euros de plus: les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo ont annoncé vendredi que l'événement reporté à l'été 2021 en raison du coronavirus coûterait plus que prévu, portant le budget total à environ 13 milliards d'euros. Cette annonce intervient alors que les organisateurs japonais et le Comité international olympique (CIO) tentent de susciter l'enthousiasme autour de ces Jeux depuis leur report en mars dernier. Mais le surcoût de 2,1 milliards d'euros, qui s'ajoute au budget total jusque-là estimé à 10,7 milliards d'euros (1.350 milliards de yens), pourrait encore refroidir l'opinion publique japonaise. Selon le comité d'organisation, la facture additionnelle de 267 milliards de yens s'explique par des coûts opérationnels liés au report (171 milliards de yens) et par l'impact financier des mesures contre le coronavirus qui seront mises en place pour les Jeux (96 milliards de yens). Les organisateurs ont travaillé sur des Jeux moins ambitieux avec notamment une réduction du nombre de billets gratuits, moins d'invités officiels, la suppression de certaines cérémonies et des économies sur les mascottes et la pyrotechnie. Ils ont aussi annoncé jeudi avoir accepté le remboursement de 810.000 billets achetés au Japon, soit 18% du nombre total vendu dans le pays Mais l'enthousiasme populaire s'est tari: selon un sondage réalisé en juillet, seul un Japonais sur quatre voulait que les Jeux aient lieu à l'été 2021, la majorité préférant un nouveau report ou même l'annulation pure et simple.


Reuters/AFP


Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain