L’état mobilisera 15 Milliards par mois de confinement pour l’économie


Les mesures de soutien à l’économie française face à la deuxième vague de l’épidémie due au nouveau coronavirus s’élèveront au total à 15 milliards d’euros par mois de confinement, d’après Bruno Le Maire qui l’a annoncé lors de la présentation par le gouvernement des modalités de ce deuxième confinement qui entrera en vigueur à minuit.Ce montant se décompose en 6 milliards d’euros pour le fonds de solidarité, qui sera réactivé et renforcé, 7 milliards pour l’activité partielle, prolongée jusqu’au 31 décembre, plus d’un milliard pour les exonérations de cotisations sociales et un milliard pour la prise en charge d’une partie des loyers des entreprises.


Face à ces nouvelles dépenses, le gouvernement va inscrire une somme de 20 milliards d’euros dans le projet de loi de finances rectificatif de fin d’année.Selon le ministre de l’Économie, ce reconfinement risque d’entraîner une chute d’activité de l’ordre de 15%, moitié moins qu’au printemps, et une nouvelle contraction du produit intérieur brut (PIB) après la récession du premier semestre.


Pour limiter la propagation du virus, les entreprises devront pour leur part recourir au maximum au télétravail dès lors qu’il est possible.Ces dernières, notamment les 200.000 commerces qui vont devoir fermer, bénéficieront d’un soutien de l’Etat qui “sera encore plus fort que lors du premier confinement”.Les entreprises pourront aussi souscrire auprès des banques des prêts garantis par l’Etat (PGE) jusqu’au 30 juin 2021, le dispositif étant prolongé de six mois.


AFP/Reuters

9 views

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain