" L'Ange Gabriel " jugé en Finlande pour des crimes de guerre au Liberia


Le procès d'un ancien rebelle sierra-léonais, accusé de crimes de guerre et d'une longue liste d'atrocités durant la guerre civile au Liberia voisin, s'est ouvert mercredi en Finlande, avant une longue délocalisation inédite sur le sol libérien dans deux semaines. gé de 51 ans, l'accusé, qui vit en Finlande depuis 2008, a nié toute implication. Surnommé à l'époque "l'Ange Gabriel", Gibril Massaquoi encourt la perpétuité pour meurtres, "crimes de guerre aggravés" et "crimes contre l'humanité aggravés" qu'il est accusé d'avoir commis ou ordonnés entre 1999 et 2003.


Il était alors un haut responsable du Front révolutionnaire uni (RUF), un groupe armé sierra-léonais dirigé par le caporal Foday Sankoh, proche de l'ex-chef de guerre libérien devenu président Charles Taylor. L'audience s'est ouverte mercredi matin devant un tribunal de Tampere, ville du sud du pays où l'accusé avait été arrêté en mars 2020 après la mobilisation d'ONG. Ce rare procès contre un acteur d'une des pires guerres du continent africain (250.000 morts et des millions de déplacés entre 1989 et 2003) va être l'objet d'une première historique.


Dans le village de Kamatahun, au nord du Liberia, des témoins accusent Massaquoi d'avoir ordonné d'enfermer des civils, dont des enfants, dans deux bâtiments avant de les réduire en cendres. Au moins sept femmes ont été violées et tuées dans la même localité, tandis que les cadavres d'autres habitants ont été découpés en morceaux et "transformés en nourriture que Massaquoi a également mangée", selon le dossier lu par le procureur.


Gibril Massaquoi affirme, lui, qu'il était engagé dans des négociations de paix ailleurs dans la région à l'époque des atrocités. "Il n'était pas aux endroits où ces crimes ont été commis, il n'a pas été au Liberia depuis juin 2001", a affirmé Paula Sallinen, une de ses avocates.


Reuters/AFP


Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par La Revue [DEMOS]

Informons avec le journal DEMOS sur les enjeux contemporains pour préserver le monde de demain