L’animal a-t-il une culture ?


On distingue traditionnellement la culture propre de l’humain de la culture de l’animal. Toutefois, les découvertes de l’éthologie constatent une culture animale comparable à celle de l’homme. Or, comment distinguer l’Homme de l’animal si leurs cultures sont confondues ? Si on nie la culture animale, on le fait au mépris de la science et si on l’accepte, la spécificité de l’Homme devient accessible. Cela revient à méconnaître l’animal pour connaître l’Homme ou connaître l’animal pour méconnaître l’Homme. Ainsi, l’animal a-t-il une culture ?

Il semble y avoir une partition stricte entre la culture animale et humaine. En effet, on oppose traditionnellement nature et culture comprise comme l’ensemble des comportements par définition acquis et transmis d’une génération à l’autre au-delà de l’automatisme de l’instinct animal. Dans le Mythe de Prométhée, l’homme est l’être qui parvient en raison de son indétermination biologique à s’émanciper de la nature et se créer une culture par la technique et le langage.

Mais Montaigne dans l’Apologie de Raymond Sebond souligne que le monde animal est si riche que l’on peut douter de l’absence de culture animale. Par ailleurs, Hans Jonas dans le Phénomène de la vie explique que l’animal (en comprenant l’homme) à l’inverse du végétal est un être hétérotrophe. Il est arraché de la terre, ce qui l’oblige à inventer des médiations artificielles à son milieu. La culture ne serait donc plus le propre de l’homme mais de l’animal en général.


Cependant, il faut distinguer une culture humaine au risque de ne plus comprendre l’Homme. L’animal possède peut-être une culture mais l’homme est le seul à pouvoir se cultiver en raison de son exclusivité du logos. Aussi, Hegel dans La raison dans l’Histoire souligne que l’Homme, contrairement à l’animal, est capable de freiner son mouvement pour y donner un sens. Il y a une singularité humaine de la culture qui repose sur l’usage des symboles et qui définit un type de liberté dont l’animal est incapable.

38 views